IL Y A URGENCE À SE RASSEMBLER



Après avoir vu combien, il est urgent d’aimer, de pardonner et de témoigner je vous partage l’URGENCE à se rassembler.


« Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. C’est pourquoi, vous aussi tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y pensez-pas » Mat 24.


Il y a URGENCE…Jésus revient bientôt


Dans le monde animal, le rassemblement est un symbole de protection. En cas d’attaque il est fréquent de voir les troupeaux de gnous ou de zèbres se rassembler et encercler les animaux les plus jeunes et faibles pour les protéger des prédateurs.


L’ennemi de nos âmes agit lui aussi tel un prédateur. Il va toujours chercher à isoler les plus faibles, les plus jeunes dans la foi ou en âge, les plus vulnérables d’un point de vue spirituel pour placer ses attaques tel un prédateur. N’est-il pas appelé le lion rugissant?


« Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera » 1 Pierre 5.8


J’ai le privilège de servir le Seigneur et d’œuvrer dans le royaume de Dieu au Canada et dans les nations à travers Les Ministères danAsheba Ministries.


Dans le nom de notre organisme dont le mandat est de servir les églises au niveau de la prière et tout particulièrement au niveau de la prière d’intercession, on y retrouve cette dimension du rassemblement.


En décomposant le nom danAsheba, remarquons le mot DAN symbolisant la tribu du nord d’Israël. Dan et le royaume du Nord ont été les premiers à cause des mauvais choix et des conséquences des mauvaises alliances perpétrées à l’époque avec les royaumes ennemis environnant, à vivre la captivité en Babylone. Le méchant géant Goliath était aussi originaire de Dan. Notons que Dan symbolise le mal, la noirceur, les ténèbres…la malédiction.


Dans ce nom nous y trouvons Sheba qui représente la ville de BeerSheba dans la tribu de Juda, dans le sud du pays. À l’inverse de Dan, la tribu de Juda d’où nous vient le roi David et ultimement d’où nous vient Jésus-Christ, est pour nous un symbole de lumière et de bénédictions.


De dan A sheba c’est le symbole du passage par la puissance de la prière, de la malédiction à la bénédiction, des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie, de l’esclavage à la liberté, du minimum au maximum…


À la lumière des Saintes Écritures, je vous suggère quatre sens à l’expression de Dan à Beersheba symbole d’un pays qui se rassemble, qui s’unit pour être plus fort, pour être mieux protégé et pour avancer d’un même pas.


Quatre significations…Mais un seul MOT D’ORDRE : UNITÉ pour...

1. Lutter contre l’ennemi et revenir à Dieu
2. Reconnaitre l’onction et l’appel
3. Donner, se donner et bâtir
4. Être protégé et vivre en paix


1. Unité pour lutter contre l’ennemi et revenir à Dieu


« Tous les enfants d'Israël sortirent, depuis Dan jusqu'à Beer Schéba et au pays de Galaad, et l'assemblée se réunit comme un seul homme devant l'Éternel, à Mitspa » Juges 20.1


Certains Israëlites se sont détournés de Dieu et se sont livrés à des actes de dépravation et de grande immoralité, parmi eux figurent les Benjamites (lire les chapîtres 19 et 20 du livre des Juges). Le peuple se rassemble de Dan à Beersheba, pour aller chercher les coupables dans le camp de la tribu de Benjamin.


Aujourd’hui encore parmi les chrétiens, même parmi les pasteurs en position de leadership et d’autorité, il est toujours dangereux d’attrister le cœur de Dieu par nos actes, nos paroles, notre attitude. Dieu est aussi attristé lorsque nous ne prions plus, nous ne lisons plus Sa parole, lorsque nous n’aimons plus, nous ne donnons plus, nous ne pardonnons plus et que nos vies ne sont plus un témoignage pour sa gloire.


Il est URGENT dès lors de se rassembler pour lutter contre notre ennemi en 2015. Il prend la forme des œuvres de la chair ou encore celle de l’inconduite et du péché. Cet ennemi peut aussi bien être le syncrétisme religieux que nous recherchons parfois, l’intolérance voire encore le manque de pardon…


2. Unité pour reconnaître l’onction et l’appel


« Samuel grandissait. L'Éternel était avec lui, et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles. Tout Israël, depuis Dan jusqu'à Beer Schéba, reconnut que Samuel était établi prophète de l'Éternel » 1 Samuel 3.19-20


Le peuple d’Israël dans sa globalité (du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest) reconnaissait sans ambages, l’onction que Dieu avait placée sur le prophète Samuel qui parlait de la part de Dieu, qui avertissait le peuple, qui enseignait, reprenait et rassemblait.


Reconnaissons-nous aussi les onctions, les talents et les charismes que Dieu dépose dans la vie et le cœur de ses enfants? Il en va du bien de nos assemblées qui seront toujours aux bénéfices de ces dons spirituels pour grandir et témoigner de la grâce, de la puissance et la perfection de Dieu.


3. Unité pour donner, se donner et bâtir


Après un temps de jeûne et de prière de 40 jours, Moïse est monté sur la montagne pour rencontrer Dieu et c’est là qu’il a reçu l’ordre de construire le tabernacle qui allait permettre à Dieu de se tenir au milieu du peuple, en plein cœur du campement pour nous faire visualiser l’image de Christ Emmanuel « au milieu de nous ».


Lecture dans Exode 35 et 36 où dans ces passages, il est question de deux hommes que Dieu a appelés par leurs noms. Il les a remplis de son Esprit, les a rendus capables et Il leur a accordé des dons spécifiques pour bâtir le tabernacle. Ces deux hommes sont Oholiab et Betsaleel, l’un de Dan l’autre de Juda (Beersheba)


« Moïse dit aux enfants d'Israël : Sachez que l'Éternel a choisi Betsaleel, fils d'Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda. Il l'a rempli de l'Esprit de Dieu, de sagesse, d'intelligence, et de savoir pour toutes sortes d'ouvrages. Il l'a rendu capable de faire des inventions, de travailler l'or, l'argent et l'airain, de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d'exécuter toutes sortes d'ouvrages d'art. Il lui a accordé aussi le don d'enseigner, de même qu'à Oholiab, fils d'Ahisamac, de la tribu de Dan. » Exode 35.30-34


Dieu se cherche encore aujourd’hui parmi son peuple des Oholiab (de Dan) et des Betsaleel (de Sheba) qui vont se rassembler et s’unir pour se donner. Cette unité permet de bâtir en grand ce que le Seigneur veut que nous bâtissions pour que son royaume avance, progresse et triomphe des ténèbres et qu’un grand nombre de captifs soient sauvés.


4. Unité pour être protégé et vivre en paix


« Juda et Israël, depuis Dan jusqu'à Beer Schéba, habitèrent en sécurité, chacun sous sa vigne et sous son figuier, tout le temps de Salomon. » 1 Rois 4.25


Dieu nous appelle à veiller à toujours être des artisans de paix, à rechercher la paix, à servir, adorer, louer le Prince de la paix, le Seigneur Jésus.


Dieu nous appelle à être ses représentants dans ces temps de la fin. En tant que représentant, à nous de Re-Présenter Dieu c’est-à-dire de le présenter à nouveau, d’une nouvelle façon. Comment dès lors, devenir ces représentants ambassadeurs pour Christ?


Tout simplement en aimant et en nous aimant, en pardonnant et en nous pardonnant, en témoignant et surtout en nous rassemblant…de Dan à Sheba


IL Y A URGENCE À SE RASSEMBLER...

Pasteur Antoine Amico
Les ministères danAsheba
11 Décembre 2015